vendredi 10 avril 2015

Découvertes culturelles 1. Proximités



      GAC   ANNONAY














Suivre le travail du Château du Pin, 
de Christian Bontzolakis et Martine Dierse 



CHÂTEAU ET JARDINS DU PIN

07380 - FABRAS
04 75 38 05 26





Musée d'art contemporain de Saint-Etienne cf expositions sur le site du MAM ->  -> http://www.mamc-st-etienne.fr/index.php?rubrique=32&exposition_id=302]

 Et  signaler le 10/03/2016 une conférence portant sur [l'influence de Barthes ] 


--------------------------



]sur les créateurs de son époque . Barthes et son temps...



Clermont-Ferrand

----------------
La relation de la venue d'Acquaviva  à Saint-Apollinaire-de-Rias & l'exploration de ce mémoriel des 17 ans quand Chopin faisait hurler à la mort les chiens de Saint-Martin-de-Ré en nous présentant Isidore Isou...


----------------

Folioles  de Brigitte Prévost et Hélène Hoffmann, biens connues à St-Apo.. .cf le blog de Folioles 













jeudi 9 avril 2015

Découvertes culturelles 2 : en lien avec projets locaux

Angle art contemporain


Espace d’art contemporain situé à Saint-Paul-Trois-Châteaux en Drôme provençale, Angle accueille depuis 1983 des expositions temporaires, individuelles ou collectives. Ce lieu associatif est marqué par une volonté d’expérimentations et d’expériences partagées avec le public dans une cohérence de programmation. Angle accorde une attention particulière à la diffusion et à la médiation de l’art contemporain par l’intermédiaire de rencontres, conférences, ateliers pédagogiques, résidences ou encore projets éditoriaux.



Exposition à venir







Contrefaçons et déploiements - 

Chloé DUGIT-GROS, Bertrand SEGONZAC


Vernissage le samedi 11 mars à 18h à Angle

15/03/2017 > 6/05/2017




---------------




Pablo Garcia restitue son  travail de "mémoires de clandestinités" à Angle.
Exposition d'avant la restitution à St-Apo en mai...









vendredi 3 avril 2015

Découvertes culturelles 3 : Réseaux suivis

Image, guerre et cinéma où l'image questionne l'inacceptable (1)


"A travers, cette œuvre qui implicitement fait référence aux vingt-quatre images par seconde du cinéma, le peintre nous met à nouveau en mouvement face à cet événement que nous ne savons plus voir tant il a été vu. Il nous parle de la puissance supposée d’une image en la tordant, la réinterprétant, la répétant jusqu’à plus soif ou jusqu’à écœurement, lui donnant une profondeur de champ et de sens que notre œil fatigué par les sollicitations permanentes et continues ne distinguait plus. "

Le peintre ? C'est Radenko Milak

Réfléchir sur l'image...

et le langage! 

Quand mettre à la question était soumettre à la torture...














Reçu de la galerie Filles du Calvaire, l'exposition d'un travail qui nous interpelle.

Dorothée Smith / Vernissage / Galerie Les filles du calvaire
Email not displaying correctly?
View it in your browser.

VERNISSAGE

SMITH (dorothée smith)

Давайте Мечтать

Vernissage jeudi 4 février de 18h à 21h



SMITH
Давайте Мечтать

SPECTROGRAPHIES & TRAUM

Exposition du 5 au 27 février 2016

Vernissage jeudi 4 février de 18h à 21h

Télécharger le dossier de presse (.pdf)

Pour son deuxième solo show à la Galerie Les Filles du calvaire, SMITH (Dorothée Smith) présente ses deux derniers projets, “Spectrographies” et “TRAUM”, qui prolongent une réflexion sur la plasticité identitaire et le trouble dans la relation à l’autre. Concevant un espace mixte à la croisée du laboratoire, de la salle de projection, du cabinet d’archives et de la galerie de portraits, la plasticienne développe une poétique para-scientifique qui éprouve la porosité de la frontière entre imaginaire et rationalité. La question de la métamorphose de soi, centrale dans son travail, est ici abordée sous l’angle de la « plasticité destructrice », poursuivant l’exploration de l’appareil conceptuel de la philosophe Catherine Malabou. A travers les figures du fantôme, du fantasme et celle d’une transformation post-traumatique, SMITH donne corps à des processus de subjectivation qui agissent en creux ou en négatif, à même l’effacement, l’altération ou la blessure de l’identité. Témoins de ces destructions créatrices, ses œuvres invitent à une immersion dans une atmosphère obscure et diffuse, au cœur d’une esthétique de l’image constellée et auratique, propices à la contemplation ou à la rêverie.   Lire et relire la suite sur le site de la galerie  

Téléchargez le dossier de presse 


Découvertes culturelles 4. : arts visuels, expositions, publications, concerts...

 Saint-Etienne
Roland Barthes au Maroc en 1969. Photo : Alain Benchaya.

Du toujours intéressant au Mam et particulièrement



Vidéoformes Clermont-Ferrand.  Arts & Numérique

Quand s'expose le projet 2016 au travers, déjà, d'une exposition à découvrir, pour payer la venue).
A découvrir en [livret numérique ->  http://fr.calameo.com/read/000011277d53a117a29ab  http://fr.calameo.com/read/000011277d53a117a29ab]
Environnements...


http://fr.calameo.com/read/000011277d53a117a29ab



ART3    Valence   
Résidence Art3/Homesession Barcelone

Restitution & musique...

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------



IVÁN NAVARRO
Fanfare

11 MARS - 13 MAI 2017
VERNISSAGE LE SAMEDI 11 MARS 2017 DE 12H À 20H


L’artiste chilien Iván Navarro expose pour la première fois depuis quatre ans à Paris. Il présente Fanfare, un parcours immersif d’œuvres inédites qui interrogent les liens entre musique et pouvoir.
Jouant de correspondances entre effets optiques et sonores, Iván Navarro plonge le spectateur dans le noir, au milieu de sculptures de néons qui sont autant d’instruments de percussion. L’artiste se penche sur les ambiguïtés du langage et la puissance sociale de la musique.
Au cœur de l’orchestre électrique muet, une grosse caisse à double face épelle un mot en lumière, projeté à l’infini par un jeu de miroir, et dont le quasi anagramme se retrouve à l’envers : Blow devient Bomb dans une double ambivalence formelle et linguistique. Les onomatopées lumineuses SlapBang, Beat qui ponctuent la visite renvoient autant au rock qu’à la guérilla, à l’agression qu’à la résistance. Tout en niant la fonction originelle des instruments, les œuvres de Navarro produisent une représentation physique du son : immobiles, elles "jouent un morceau" en silence, construisant une étrange perception de l’écoute et du mouvement.
A la polysémie du terme "fanfare", qui renvoie à la joie tapageuse de morceaux traditionnels mais aussi aux orchestres militaires, répond celle des instruments de musique détournés. Né au Chili sous la dictature de Pinochet, Iván Navarro aborde sans relâche les questions de pouvoir et de contrôle : outils de propagande ou d’élimination, le son et le langage peuvent également servir les insurrections. 

Né en 1972, Iván Navarro vit et travaille à Brooklyn (NY). Il a représenté le Chili à la 53ème  Biennale de Venise en 2009. Parmi ses expositions personnelles et collectives récentes, on peut citer : Biennale de Yinchuan, Chine (2016); Pommery Experience #13 Gigantesque!, Reims (2016); Mute Parade, Paul Kasmin Gallery, New York (2016); Under the Same Sun, Solomon R. Guggenheim Museum, New York (2014); South London Gallery, London (2016); Storylines, Solomon R. Guggenheim Museum, New York (2015); This Land is Your Land, Madison Square Park, New York; Nasher Museum of Art, Durham and North Park Center, Dallas (2014-2016); Light Show, Hayward Gallery, London; Auckland Art Gallery, Auckland; Sharjah Art Foundation, Sharjah and CorpArtes, Santiago (2013-2016); Iván Navarro: Fluorescent Light Sculptures, Frost Museum of Art, Miami (2012); Nacht und Nebel, Fondazione VOLUME!, Rome; HomeLessHome, Museum on the Seam, Jerusalem (2010); Artificial Light, MOCA at Goldman Warehouse, Miami (2006). Son œuvre est présente dans de nombreuses collections internationales dont le Solomon R. Guggenheim Museum (New York), The Hirshhorn Museum and Sculpture Garden (Washington, DC), San Antonio Art Museum (Texas), Fonds National d’Art Contemporain (Paris), Fondation Louis Vuitton (Paris), Martin Z. Margulies Warehouse (Miami, FL).

GALERIE DANIEL TEMPLON
30 rue Beaubourg F-75003 Paris I +33 (0)1 42 72 14 10




Une exposition intéressante à  la Galerie Filles du Calvaire... Quand une artiste photographe italienne semble fouailler le basculement de la plaine du Pô du présent dans un passé impalpable...

"Pour donner à voir ce  “plat pays” (Questa Pianura) elle a  portraituré  ce qui le peuple encore : les vestiges d’anciennes fermes et quelques arbres solitaires qu’elle a choisi  de  documenter par de grandes images aux élégantes  nuances  de gris. Ce vaste paysage à l’horizon infini semble ainsi hanté par l’histoire des hommes et d’un temps révolu qui nous sont contés au travers de ces architectures délaissées. En  contrapposto,  pour  mieux marquer l’éphémère  face au pérenne : quelques images couleurs de la nature en friche ou en champs viennent rythmer le corps du travail."

Comme symbole d'un inquiétant basculement planétaire ?

"Je perçois désormais ces paysages comme les fragments d’un discours dont il n’est plus possible de retrouver le sens, même si  la disparition , la perte et la ruine sont évidentes.  Les arbres,  privés de leur fonction, s e développent non plus dans une perspective utilitaire mais de nouveau selon leur ancrage naturel et originel.”"

A voir sur le site de la galerie


 


  Autre exposition à la galerie Filles du Calvaire :  un jeune peintre, Wolton...

 
      site de la galerie Filles du Calvaire










Nouvelles de Frédéric Acquaviva.

Un vaste calendrier berlinois et une étrange, lancinante et intéressante musique de
PHILL NIBLOCK   qui donne une autre densité  à Ubu roi  de Jarry (revu par Averty puis re-travaillé ?)
La plaque tournante...


Les presses du réel... et  d'intéressants projets de publication...

La musique d'Acquaviva  à écouter et savourer avec Musique Démotique, mais aussi côté du CPIM

Quand vous cherchez  des images d'Acquaviva sur le Net, une belle photo du compositeur au Vernat !

Une page du blog "Ecritures Numériques"..


 Valence


Thomas Tudouxc
Complexes de Décubitus


art 3   Valence 

vernissage vendredi 06 juin à 18 h 30 |07.06 - 26.07.2014

En partenariat avec le Quartier Centre d’Art Contemporain à Quimper
et PLAY TIME, 4è édition, Les Ateliers de Rennes - biennale d'art contemporain.

img
© Thomas Tudoux

Vernissage vendredi 6 à 18h30


Sa recherche artistique prend de multiples formes (dessin, vidéo, texte, installation...)
et explore notre rapport au travail et à l'hyperactivité...

Complexes de Décubitus : une série de 9 dessins pour questionner l'ambivalence de
notre rapport au repos


art3 - 8 rue Sabaterie - 26000 Valence |


mercredi à samedi de 14 h à 19 h


entrée libre | + 33 (0)4 75 55 31 24
contact@art-3.org | www.art-3.org | 
art3 reçoit le soutien de la Région Rhône-Alpes, 
du Département de la Drôme
 et de la Ville de Valence.












- Rubinstein - "Transmission"-  un thème de plus en phase avec le projet "mémoires de clandestinités".  à la galerie du théâtre de Privas.  A voir...








Découvertes culturelles 5 : Lectures



Les diverses rencontres et/ou publications ensciences humaines et sociales. 
Se faire une idée des recherches actuelles en cours.

Un glissement de vocabulaire  à analyser : quand les cartes heuristiques deviennent cartes mentales... etc...











Une citation qui nous parle :


"La quête de l’Aïeule universelle

En filigrane, avec la mémoire et la guerre comme lignes thématiques, le projet Instin fait référence aux tragédies passées dont nous sommes les héritiers : conflits mondiaux ou génocides, par exemple. La Conquête du pays Ugogo (ugogo signifie « aïeule » en zoulou), progressant vers le cœur des ténèbres, pourrait ainsi évoquer la colonisation. Cet arrière-plan de la folie humaine, soumis à la distance artistique, est détourné selon des voies parfois graves, parfois loufoques. Le soldat Miguel de Cervantès avec son Don Quichotte ne faisait pas autre chose.
Exploration de formules nouvelles, utilisation de nombreux supports réels ou virtuels, fabrique multidimensionnelle de déplacements, associations inédites entre matières, entre formes, entre disciplines, entre populations, entre artistes et non-artistes, sont des leitmotivs du GI.
De l’épars, du fragment, du diffracté, du paradoxe, composons une force : composons un réseau, une nébuleuse, une mouvance. Pour conquérir les moyens de combat et de résistance du XXIe siècle."

Citation du site remue.net à découvrir et lire et plus si possibilités...



Ernst Haas
La couleur à toute épreuve
Du 7 novembre au 23 décembre 2015
Vernissage le 6 novembre de 18h à 21h

Dixit Poésie
L'association dont Jean-Pascal Dubost est président




Les Dixiteurs travaillent actuellement sur la création du premier festival en juillet 2014 avec la venue de poètes nationaux, ce afin de faire entendre des voix nouvelles et d'associer un lieu à un poète contemporain. Brocéliande, ce lieu de légende et de parole, a su montrer que la tradition pouvait s'allier à la modernité, sans rivalité ni perte de sens. Dixit Poétic souhaite y faire résonner la poésie telle qu'elle se pratique aujourd'hui.





Charcot à la Salpétrière


Terminée. Une recommandation de l'équipe de la Bibliothèque après "Mémoire[S]", l'exposition de Stéphanie Lehu, photographe plasticienne, un travail en partenariat avec le salon du livre de Saint-Paul-Trois-Châteaux - une exposition bien visitée et particulièrement appréciée par les visiteurs. Stéphanie Lehu, en effet, a travaillé sur Charcot et l'hystérie (cf son site)




Une revue que nous allons nous procurer et qui sera ajoutée à la collection des livres Bibliothèque/EPN.

Une publication en attente, à réaliser avec les apports de tous ceux qui ont participé aux activités de médiation, aux marges de l'exposition Lehu. 






Une nouvelle publication de 
la jeune revue Prism  Fanzine

Dynamisme culturel  sur ce plateau

Un envoi de Lucie  Ventadour




Et cerise sur le gâteau : un blog nouveau est apparu ! 












Et toujours fidèle, le blog d'Arnü West











Ernst Haas
La couleur à toute épreuve
Du 7 novembre au 23 décembre 2015
Vernissage le 6 novembre de 18h à 21h










Découvertes culturelles 6. Services


  

Exposition
NOUS SOMMES TOUS DES ENFANTS DE MIGRANTS
du 29 février au 26 mars à la MJC d’Annonay
VERNISSAGE lundi 29 février à 18 h 30
L’exposition « replace dans une perspective historique la constance des migrations sur le sol ardéchois et permet de mieux comprendre la trajectoire de celles et ceux qui – par choix ou par contrainte – ont migré. Elle rappelle les difficultés rencontrées par les enfants migrants, tout en précisant les différents dispositifs d’accueil déployés en Ardèche et souligne les apports des migrations, pour les individus comme pour le département. »
Les 15 panneaux de l’exposition évoquent :
- l’enfance en migration dans le monde, puis en France et en Ardèche.
- la question des migrant.e.s face à la loi
- plusieurs populations migrantes : les Roms, les réfugié.e.s espagnol.e.s et les néo-ruraux/ales.
- l’accueil et la solidarité                          
- les apports des migrations.
« Ces panneaux d’exposition sont accompagnés par une création sonore qui reprend des extraits des entretiens menés avec les enfants migrants. »
Exposition réalisée par l’association Histoire de dire
Événement organisé par l’ASTI Bassin d’Annonay
N’hésitez pas à transmettre ce mail à vos contacts ! 


----------



Artothèque de l'Ardèche

Nous avons pu voir quelques oeuvres empruntées par une collectivité...
De la belle qualité...

Une question : est-il prévu des fiches pédagogiques d'accompagnement des prêts ? 

ce serait un service intéressant... (ou, en sus, des fiches réalisées par les utilisateurs qui le souhaitent sur les activités de médiation mises en oeuvre et leur fonctionnement ? 



Acquisitions de l'artothèque départementale de l'Ardèche, Annonay    2013-2014 au 25 mars 2014
Artistes Titre des œuvres Description production - information
AGUELON Estelle estampe
BARRY Jacques Rhinocéros estampe
BARRY Jacques Tour Eiffel estampe
BATTAMS 19 hearts 91 estampe
BERAUD Bernard estampe
BOURG Lionel Poème estampe
BREDJAC Thomasz Architectury estampe
BREYNE Jean de Sourires photographie
CHESNAY Rebecca Cubes estampe
CONSTANTIN Thérèse estampe
COUTURIER Marc Sans titre estampe
DENIS Marie Sans titre Tirages numériques d'une reproduction en facsimilé
DENIS Marie Sans titre idem
FRENDZL Dominik Sans titre estampe
GAROUSTE Gérard Les Fabliots estampe
GAROUSTE Gérard La Source estampe
GAROUSTE Gérard Le Bal des Sorcières estampe
GAROUSTE Gérard La Reine Esther gravure
GONTIER Vincent estampe
GROSLON Roger gravure
HENRY Bertrand De bruit d'un vent à jamais gravure, 56x76cm
HOLLAN Alexandre Arbre jaune gravure, 35,2x50cm
HOLLAN Alexandre lithographie 3 passages, 35x45
ISSANJOU Danielle Sans titre photographie
JACQUEMET Gisèle Sans titre estampe
JOYARD Michel L'inaccessible estampe
KAIKKONNEN Sans titre estampe
LEON Jim estampe
PEREGRINI Lorenza Moulins estampe
LOUIGRAND Antoine Sans titre estampe
LOUISGRAND Philippe Redouté et éléphant estampe
LOUISGRAND Philippe bestiaire estampe
LOUISGRAND Philippe Redouté et facteur Cheval estampe
MAPRA gravure
MARGUERIT François
METOUI Lassaâd Sans titre estampe
MEYSONNIER Jean-Luc Robur 1 photographie, 20x30cm
MING Yan Pei Hommage à mon père gravure
MOREU René Autre germination dessin sur papier
MOREU René Dessin
MOSKOVTCHENKO gravure
MURIGNEUX Bernard habitat-carton
PENONE Giuseppe Gravures - Exposition dans le cadre du projet Traversée 2012 : Saint-Pierreville, Fabras, Lagorce, Saint-Mélany
PENONE Giuseppe idem
PENONE Giuseppe idem
PENONE Giuseppe idem
PENONE Giuseppe idem
PENONE Giuseppe idem
PENONE Giuseppe idem
POIRIER Anne et Patrick La Maison estampe
PRALLY Nathalie Photographie réalisée pour l'exposition du Musée de Tournon
PRALLY Nathalie Photographie réalisée pour l'exposition du Musée de Tournon-sur-Rhône Les filles du Rhône
QOTBI Medhi Sans titre gravure
REINISCH Werner gravure aquarellée - œuvres de l'exposition au Château de Vogüé
RENOUX Christophe Michèle Bernard gravure
SAIBLE Thomas travail à partir d'un sténopé, thème du paysage
SARKIS Sans titre
SINTES Christiane Espace fragile 1 photographie, 30x30cm
TALLAGRAND Didier Sans titre œuvre réalisée dans le cadre d'une résidence à l'association les Rias à Saint Appolinaire de Rias en 2013
TRAQUANDI Gérard Manon estampe
VILLEGLE Jacques Art estampe
VILLEGLE Jacques A l'immortalité estampe
WEISS Hugh Demain les barques estampe
ZADEC Annie Beaux beau estampe
ZADEC Annie Plutôt… estampe